Réseau Chronovélo : une avancée majeure !
Partager

« Pratiquer le vélo deviendra plus facile et sûr, dans le respect de tous les usagers de la rue : automobilistes, cyclistes et piétons. (…) Des « boulevards à vélos » seront mis en place, notamment sur les trajets Est-Ouest et Nord-Sud ».
C’était dans les engagements de la liste « Une ville pour tous » en 2014. Dès 2015, un atelier regroupant des élus (majorité et opposition), des représentants des associations d’habitants, des citoyens tirés au sort, a fixé un premier schéma directeur des axes structurants vélo.
Ce sont les axes Chronovélo, qui permettent de relier de manière rapide et sûre les différentes zones densément peuplées de la Métropole.
Après les premières expérimentations, les réalisations ont commencé début 2017. Bientôt dans le cadre du projet « Coeurs de Ville Coeurs de Métropole » l’axe Rey-Sembat-Liautey et le cours Lafontaine permettront de relier les axes venant de Meylan, Presqu’Île, Saint-Egrève, Echirolles, …
Sur le cours Lafontaine, où il y a quelques années les voitures passaient sur 2 voies à 50km/h, où actuellement une voie voiture est bordée de deux bandes cyclables non-protégées, quelques habitants prétendent que faire passer des vélos en site propre représenterait un danger ! Alors que la présence des voitures, au même endroit, à la même vitesse, 10 fois plus lourde…ne les a jamais fait réagir.
Et sous couvert de dénoncer un « manque de concertation », les unions de quartier de Grenoble veulent revenir sur ces réalisations en cours. Proposer d’autres scénarios. Et ainsi faire perdre des mois, des années avant la mise-à-disposition pour les cyclistes d’itinéraires structurants en site propre. Elles ont même créé un site internet pour l’occasion, pour répandre des contre-vérités (Oui, Strasbourg et Bordeaux ont bien des pistes de leur réseau structurant cyclable en centre-ville !), attisant les peurs : illustration d’un article par une infographie d’un cycliste renversant un piéton – jamais on ne les a vu utiliser ce type d’image pour dénoncer les accidents causés par les automobilistes.
EELV Grenoble demande la réalisation rapide du réseau Chronovélo. 
Les grenoblois.e.s, les métropolitain.e.s ne peuvent pas continuer à attendre, nous avons tous à gagner à disposer d’axes structurants vélo séparés des autres flux de circulation (piétons, voitures, TC). Le vélo est bon pour le commerce de proximité, bon pour la santé, bon pour lutter contre la pollution, bon pour le pouvoir d’achat des moins aisés (une grande part des cyclistes), et le vélo ne crée pas d’embouteillages.